je cuisine, tu blogues

Prendre du plaisir à lire, écrire et manger.

vendredi 28 septembre 2007

Terrine de Campagne à la "Prune"

Pour finir la semaine...même si je ne suis pas très prolixe en ce moment...

Tout reprend...comme tout mois de septembre...
Nouveau départ pour les activités de loisirs et autres...
Il faut donc réhabituer ses neurones et son organisme à cette nouvelle vie annuelle...
Alors question recette, ce ne sont que des recettes automnales...

Peu de temps pour faire, il faut donc préparer des plats pour plusieurs jours...

Un de mes préférés

La terrine de porc à la prune...

Ingrédients
- 400 g de foie de porcDSC04571a
- 400 g d'échine de porc
- 400 g de lard fumé
- un oignon
- huile d'olive
- sel, poivre
- genièvre, coriandre
- 2 oeufs battus
- de la Prune

Hacher la viande et l'oignon... Mélanger avec les épices, l'huile d'olive, les oeufs... ajouter une grande rasade de prune ou questche ou encore de kirsch (de Fougerolles) ou tout autre alcool fruité... sauf framboise, poire (quoique)...
Tasser dans une terrine (au couvercle entier)... La lutter et enfourner mettre au bain marie pendant 3 heures à 200°C... Laisser au repos 48 heures... Puis faites goûter à votre boucher-charcutier... Le lendemain il propose votre recette à se clientèle....

DSC04577Quant à moi, je dédie cette recette à un bloggeur qui ne connait pas l'automne et à qui je promets de faire cette terrine quand il "osera" revenir avec toute sa famille en zone où l'on connait autre chose que... l'été, les Vahinés et les bains au Monoï....

Posté par oliviercatherine à 20:28 - Les entrées - Commentaires [16] - Permalien [#]

Commentaires

    Ca y est j'ai truové dans une brocante, une terrine avec couvercle. Mais il y a un petit trou sur le couvercle alors j'ai une question idiote mais j'y vais quand même... faut-il boucher la petite cheminée ? Merci...
    Il me tarde de goûter à cette merveille !

    Posté par Marie-Pierre, mercredi 17 octobre 2007 à 21:40
  • 3 heures de cuisson!! d'habitude on compte environ 1 h 30 pour une terrine, mais je suppose que le fait de la lutter change tout. J'aime faire des terrines j'ai d'ailleurs prévu d'en faire une de sanglier prochainement alors ta terrine je la mets de côté.

    Posté par Choupette, vendredi 28 septembre 2007 à 23:45
  • parole parole, il a de la chance Thierry !! Elle est très tentante et assortie non seulement à la saison mais à ta région ! enfin pour moi !! mais je note la recette avec application!

    Posté par mercotte, samedi 29 septembre 2007 à 03:34
  • Quelle bonne idée la prune!

    Posté par Adèle, samedi 29 septembre 2007 à 09:36
  • Merci à toi Olivier, c'est vraiment très gentil de ta part de m'inviter à goûter cette superbe terrine. En revanche, ne t'inquiète pas pour notre retour au pays du bonheur, c'est en courant que nous prendrons l'avion en juillet 2009 et promis nous passerons par Epinal pour vous faire une bise à tous les deux.

    Posté par THIERRY, samedi 29 septembre 2007 à 10:33
  • Hummmm...avec du pain bien frais et croustillant et aussi un petit verre de pif, je fond !

    Posté par Demolite, samedi 29 septembre 2007 à 17:01
  • Humm... J'en veux bien une petite part sur une tranchette de pain de campagne... Pas chiche de la faire goûter à mon charcutier...Quand même !!! J'oserai ?

    Posté par bige, samedi 29 septembre 2007 à 17:11
  • humm ca sent bon ici
    un véritable délice et dire que je suis au light en ce moment... trop difficle de résister

    Posté par nuage de lait, samedi 29 septembre 2007 à 22:36
  • ça c'est une recette qui sent bon le terroir dis-moi! Et quoi de mieux pour donner un coup de booster aux neurones sollicités par la rentrée que d'agrémenter le menu avec une rasade, une belle, une grande, de prune... j'ai fait la même chose avec de la Williamine et depuis, ça va beaucoup mieux! lol
    Bon week end à vous deux. Bises

    Posté par fabienne, dimanche 30 septembre 2007 à 16:13
  • J'en veux !

    Déjà, il a bien de la chance Thierry de ne pas connaître l'automne car je déteste cette période qui signifie "fin de saison pour nous, cyclistes".
    Pour nous consoler, je verrais bien une bonne tranche de terrine posée sur une tartine de pain de campagne. Le seul pâté que je mange est celui fait maison et c'est tellement bon !! Faut dire que j'ai toujours vu faire le pâté à l'époque où l'on tuait le cochon chez mes grands-parents. Une vraie fête ! Le plus dur est de laisser rassir 2 à 3 jours avant consommation.
    Par contre, pas question de faire goûter au charcutier, il va démolir ta recette... Et puis, puisque l'on y est, verse-moi une lichée de prune.
    A la tienne,

    Posté par domie, dimanche 30 septembre 2007 à 17:25
  • Je laisse le domaine "charcuterie maison" à mon papa qui la réalise admirablement ! Je note ta recette pour lui

    Posté par Flo, lundi 1 octobre 2007 à 11:13
  • une terrine de viande qui me plaît bien !

    Posté par michette, lundi 1 octobre 2007 à 17:09
  • super ta recette je note !

    Posté par frederique, mardi 2 octobre 2007 à 11:27
  • hum !!!! je la testerai bientôt ! merci pour ta recette !

    Posté par laurence, jeudi 4 octobre 2007 à 12:00
  • bravo pour ton blog que je viens de découvrir, merci pour les bonnes recettes que je mets de côté, je ne suis pas certaine de trouver tous les ingrédients car sur le fenua il faut attendre les arrivages; bonne continuation

    Posté par marie, vendredi 5 octobre 2007 à 08:29
  • De pot-au-feu en terrine porcine, ce blog est ma meilleure auberge. Chapeau bas.

    Posté par Estèbe, vendredi 5 octobre 2007 à 20:54

Poster un commentaire